Les avantages et les inconvénients des différentes énergies renouvelables

Outre l’enjeu environnemental, le développement des énergies renouvelables répond aussi à un besoin de diversification des différentes sources d’énergie. Même si les énergies renouvelables sont théoriquement inépuisables, leurs potentiels varient en fonction des facteurs climatiques, de la localisation géographique et des possibilités de stockage. Voici les avantages et les inconvénients des différentes énergies renouvelables.

L’énergie solaire

Le solaire est une source d’énergie relativement chère et qui, de ce fait, reste encore peu développée, bien qu’elle commence à prendre son essor avec l’augmentation croissante des prix des énergies fossiles. Bien qu’elle ne puisse pas à elle seule remplacer les énergies fossiles, elle a l’avantage de permettre la réalisation d’importantes économies d’énergie, mais c’est aussi une énergie propre qui ne produit pas de déchets toxiques et qui ne dégage pas de gaz à effet de serre. Par ailleurs, les technologies de l’énergie solaire domestique tendent à se répandre et sont particulièrement efficaces et prouvées. L’énergie solaire a néanmoins certains inconvénients car investir dans cette énergie propre est encore très coûteuse. Ainsi, il est souvent indispensable d’obtenir des subventions de l’Etat, des associations ou des banques pour pouvoir se lancer dans un projet d’exploitation de l’énergie solaire.

- L’énergie solaire thermique
Avantages : L’énergie solaire thermique produit un rendement élevé et après retour sur investissement, elle permet d’avoir de l’eau chaude gratuitement. Elle permet également de produire 50% de l’énergie de chauffage utile à une habitation.
Inconvénients : Non seulement c’est une énergie très coûteuse mais le retour sur investissement est plutôt long (environ 10 ans) et la durée de vie des panneaux est limitée (20 à 25 ans).
- L’énergie solaire photovoltaïque
Avantages : Elle est idéale pour les sites isolés ou les sites qui ne sont pas reliés à un réseau électrique important.
Inconvénients : Non seulement le rendement est assez faible mais la quantité d’énergie produite par les panneaux photovoltaïques dépend du climat et de la situation géographique.

La biomasse

Avantages : c’est une énergie qui émet peu de gaz à effet de serre et qui peut être stockée. Concernant particulièrement le bois-énergie, il y a une large disponibilité de la ressource et le prix du bois de chauffage ne suit pas le cours du pétrole.
Inconvénients : Elle ne peut avoir qu’un apport limité car le recours intensif à la biomasse entrainerait des impacts négatifs sur l’environnement tels que des phénomènes de déforestations (en cas d’exploitation intensive du bois-énergie), d’érosions des sols, de pollution des sols et des eaux (en cas de production intensive de biocarburant).

L’énergie éolienne

Avantages : C’est une énergie totalement propre et renouvelable et son exploitation n’engendre ni déchet, ni rejet. De plus, les petites installations permettent d’électrifier les sites isolés, et les sites où sont implantées des éoliennes restent toujours exploitables.
Inconvénients : Le rendement dépend totalement du vent et le vent ne souffle pas toujours quand on en a besoin. Par ailleurs, les éoliennes sont inesthétiques pour le paysage et elles demandent un certain entretien (nettoyage des pales, graissage…) pour ne pas perdre de leurs qualités car ce sont des systèmes mécaniques mobiles.

L’énergie géothermique

Avantages : C’est une énergie qui ne produit aucun déchet et sa ressource reste inépuisable tant que la qualité d’énergie géothermique captée est inférieure à la chaleur qui provient du centre de la Terre.
Inconvénients : La surexploitation d’un gisement entraîne une chute de température du sous-sol, ce qui fait que la qualité du gisement baisse progressivement jusqu’à ce qu’elle s’épuise complètement. En outre, il peut y avoir une concurrence entre l’eau qui est pompée pour sa chaleur et l’eau qui est pompée pour elle-même.

L’énergie hydraulique

Avantages : C’est une énergie disponible tant que les cours d’eau ne sont pas à sec. De plus, elle fournit de fortes puissances et elle peut être stockée dans les retenues d’eau. Elle a également un fort potentiel car seule 20% des sites font l’objet d’une exploitation dans le monde.
Inconvénients : Son exploitation a des impacts écologiques dans le sens où les barrages menacent d’extinction des espèces terrestres et aquatiques, mais ils portent aussi atteintes à la biodiversité. Par ailleurs, les plus gros barrages exigent parfois un déplacement de population et il y a toujours des risques de rupture de barrage qui peuvent engendrer des dégâts matériels et humains considérables.