La biomasse

La biomasse désigne l’ensemble des matériaux d’origine biologiques qui sont utilisés en tant que combustibles pour produire des sources d’énergie telles que l’électricité, la chaleur ou les carburants. C’est une vraie réserve d’énergie emmagasinée à partir du rayon solaire par l’intermédiaire de la photosynthèse et elle peut produire du biogaz par la méthanisation qui sera transformé en énergie, fabriquer de l’énergie à partir de la combustion dans une chaudière ou produire des biocarburants.

Il faut noter que la combustion de la biomasse est source d’émissions polluantes mais ces émissions polluantes doivent être adaptées à la règlementation en vigueur c’est-à-dire ne pas dépasser un certain seuil.

Les principaux constituants de la biomasse

Parmi les constituants de la biomasse on peut retrouver :
* La biomasse lignocellulosique dont la valorisation se fait par des procédés appelés « conversions thermochimiques » et qui regroupe entre autres les résidus verts, le bois, la paille, le fourrage et la bagasse de canna à sucre.
* La biomasse à glucide dont la valorisation se fait pas conversions biologiques (distillation, fermentation) et qui regroupe entre autres les cannes à sucre, les betteraves sucrières et les céréales.
* La biomasse oléagineuse qui peut être utilisée en tant que carburant et qui regroupe les substances riches en lipides telles que le palmier à huile ou le colza.

L’énergie de la biomasse

L’énergie de la biomasse désigne l’ensemble des énergies qui proviennent de la dégradation des matières organiques. On peut distinguer :
* L’énergie de la biomasse pas la combustion du bois et des déchets organiques.
L’énergie du bois peut être utilisée directement ou pour la production d’électricité. Elle est libérée sous forme de gaz de bois ou sous forme de chaleur par l’intermédiaire de la combustion. Le bois reste l’une des meilleures sources d’énergie pour se chauffer et il a l’avantage d’avoir un bilan carbone nul car il émet autant de CO2 lors de sa combustion qu’il n’en a emprisonnée lors de sa croissance. Le bois, en tant que combustible pour produire de la chaleur, se présente sous trois formes : le bois déchiqueté en plaquettes, le granulé et la bûche traditionnelle.
* L’énergie de la biomasse sous forme de biogaz
Le biogaz désigne les effluents gazeux provenant de la fermentation de matières organiques que l’on peut retrouver par exemple dans les stations d’épuration ou les décharges. Le biogaz est essentiellement du méthane qui peut être vue comme étant une ressource énergétique car sa combustion peut produire de l’électricité et de la vapeur.
* L’énergie de la biomasse sous forme de biocarburant
Le biocarburant, que l’on appelle aussi agrocarburant, est un carburant issu de la transformation en énergie des matériaux organiques renouvelables. Les principaux biocarburants sont l’éthanol et le biodiesel. On peut distinguer plusieurs générations d’agrocarburants : la première génération provient de produits alimentaires (colza, betteraves, maïs, blé…) convertis en énergie biomasse par des processus techniques simples ; la deuxième génération provient de source lignocellulosique (paille, feuilles, bois…) convertis en énergie biomasse via des processus techniques avancées ; et la troisième génération qui consiste en la production d’hydrogène avec des micro-organismes.

Les intérêts de la biomasse

La valorisation énergétique la plus intéressante dans le domaine de la biomasse est celle du bois. En effet, si elle est gérée correctement, c’est une source d’énergie renouvelable dont le prix varie peu et dont le coût est très compétitif. Par ailleurs, elle est moins polluante que les énergies fossiles et c’est une énergie dont la valorisation est source de création d’emplois.